CR Match 29/08 OL Nation vs. Reste du monde

17 septembre 2009 - 20:19

Compo OL Nation
Kewin- Damien, Thomas, Jérôme, Yann, Titi, Cédric, Gaspard, Yohann, Charly, Benjamin
R : Jean puis DomTom, Guéguen, Doudou, François, Kamal, Narbo, etc…

Résultat
2-2


Buteurs
RdM : David (15è), Édouard (25è)
OL Nation : Benjamin (39è), Yann (50è)


Résumé avant-match
Plus de 25 joueurs prévus pour un match amical à 13h à La Courneuve sur terrain rouge. Plus de 25 joueurs présents le jour J. Le Samedi 29 Août avait tout d’un jour de fête. Peu nieront ce fait et le plaisir qu’ils éprouvèrent à rechausser les crampons, chambrer dans les vestiaires, sentir les effluves du sac de Kewin et entendre les directives d’un vrai coach.
Pour avoir expérimentés le voyage en transports en commun, nous pouvons confirmer aujourd’hui qu’il faut entre 45min et 1h pour se rendre au stade de Marville. À noter que Kamal et Benj l’ont fait aller-retour. La prochaine fois, ça tournera.
Nous l’avons déjà dit mais la discipline est un facteur important de réussite de ce projet sportif. Et la ponctualité en fait partie intégrante. Assez bien respectée dans l’ensemble. Seul Kewin Chiche s’est fait remarquer pour son retard de plus d’une heure. Une source d’argent pour la bouffe de fin d’année.
En tout cas, avant ce match, les sourires étaient là, le soleil, la poussière, les 6 ballons, les jambes, les bonnes intentions, le svelte Jean aussi.

Match
Que retenir de cette rencontre ?
1er tiers-temps : Sur un terrain très sec où le toque barcelonais est à ranger au vestiaire comme la paire de crampons kebab de Benj-Jay-Franky, l’OL Nation s’aligne en 4-3-3.
« Du jeu, du jeu, des bons choix » telle était la rengaine de Mr Zamichiei, coach, tireur de coup franc, faiseur de touches, arbitre, ramasseur de balles, président et ancien gros. A ce qu’on a vu dans ce 1er temps, le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne fut pas réellement appliquée. Beaucoup d’approximations, peu de déplacements mais néanmoins quelques phases plaisantes annihilées par la solide défense de DomTom et Mazout. Du travail sur les ailes mais sans réel danger. Au contraire, le danger est venu du Rdm. Par deux fois, David et Doudou ont profité de nos erreurs défensives pour faire trembler les filets. Emmené par une paire de milieux relayeurs très actifs (Jer & Guéguen), le Rdm a su exploiter au mieux les quelques occasions tombées dans leurs pieds. A corriger.

2ème tiers-temps : Le plus abouti. Deux buts, du jeu, plus de disponibilité au milieu de terrain, des occasions dangereuses. Sans la maladresse du remuant ailier droit, Yohann, l’OL Nation aurait pu finir ce 2ème tiers-temps avec un avantage d’un but. Un manque de précision évident a rendu stériles les nombreuses avancées de l’OL Nation dans la moitié de terrain adverse. Heureusement, l’OL Nation a pu s’en remettre au genou droit et adroit de son Niang-blanc, Benjamin, pour ouvrir enfin la marque. 1-2. En effet, après une belle percussion côté gauche, Benjamin se retrouvait quelques secondes plus tard au bon endroit pour propulser du genou le cuir dans les filets des visiteurs. Le genou de Dieu.
Dix minutes plus tard, Yann profitait d’un bon corner de Yohann pour s’élever plus haut que tout le monde et ramener l’OL Nation à la hauteur du onze adverse. Les YY flingueurs.

3ème tiers-temps : Anecdotique. Les nombreux remplacements ont changé le visage des deux équipes. Les jambes lourdes ont fait le reste. Au final, des crampes, des pertes de balle mais de l’envie et de franches parties de rigolade. L’essentiel est là. L’OL a joué et s’en est amusé.


Les gestes du match
. Le loupé à 1mètre du but de Yohann, qui prouve que crampon rouge et terrain rouge ne font pas forcément bon ménage et surtout qu'attaquant ça se travaille.
. La double roulette marseillaise de la langue de François, qui pour parler autant a bien du boire 2bouteilles d’eau pendant le match.
. Les touches-lancers de saucisson de Jacky Frère. Et dire que c’est le ramadan.
. La passe de Thomas interceptée et amenant le 1er but. Passe décisive ou pas ? Toujours le meilleur pied du vestiaire, coach ?
. La rentrée remarquée de Jean. Oui, Jean est rentré.
. Les pointus discrets de Titi, qui voulait démontrer que l’intérieur du pied c’est démodé.
. La parade de Kewin, qui tient à prouver qu’avec 2grammes dans chaque gant (oups, il n’avait pas de gants) et 1h20 de retard on peut quand même avoir des réflexes.
. La formation 4-0-3 expérimentée pendant près d’un tiers-temps par l’OL Nation.
. La prise de chrono par un jeune éphèbe nommé Fabio.
. Les frappes non cadrées, non puissantes, non dangereuses (en résumé) de Yohann. Mais du gauche et du droit.
. Le boul serré de DomTom dans un short XXL. 11ème et 12ème homme à lui tout seul.
. L’appel en profondeur de narbo jusqu’au RER Aubervilliers-La Courneuve.
. La feinte du flamand rose de Jay, qui confirme qu’on flamand enrobé peut saucer un canard comme Doudou.
. Les appels de Gaspard. Oui, j’en ai reçu un en absence sur mon phone. Et vous ?
. Le corps affuté de Jean, que nous n’appellerons plus Jean-Jean car il est enfin seul dans son corps.
. Le numéro 6 de Ced. Il paraît que Titi est vexé d’où sa grève de l’intérieur du pied.
. Les boucles italo-argentino-chiliennes de Damien
. La triple couverture de balle + plaid + coussins de Kamal.
. La zeurm-cassage de reins-enrhumage-aïe de Guéguen (Tristan) dans le rond central. Que les victimes se déclarent… on a retrouvé une cheville sur le terrain.
. Le 1er but de Doudou. Hors-jeu mais bon, c’est pour lui faire plaisir.
. La reprise envolée du gauche de Benjamin, qui tenta d’inventer une nouvelle discipline sportive : Le footoroute.
. Les une-une et demi de Ced et Titi. On attend le 2 et encore plus le 3.


Les presques stats
Buteurs : 1. Edouard, David, Benj, Yann
Passeurs : 1. Gaspard, Yohann


Homme du match
A vous de décider…


Bises les gros. Votre aimable rédacteur. Je vous kiffe.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Supporter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU