OL Nation vs. Tsidje - CR 3ème journée Championnat

20 octobre 2009 - 14:08

Le CR de la 3ème journée casse tellement de sucre sur le dos de tout le monde que vous risquez de faire du diabète en le lisant.

Match nul de l'Olympique de Nation 3-3 vs Tsidje. Buteurs: Clem, Jay et Ben-j. Terrain de merde au parc interdépartementale de la Coureneuve.

 

Compo OL Nation vs Tsidje
Kewin, Guéguen, Jay, Skeun, Edoaurd R., Titi, Xavier, Gaspard, Damien, Ben-j, Clem
R : Albert, Wil, Jean
Coach : Jean

Résultat
3-3

 

Buteurs
Clem (10'), Jay (23''), Ben-j (58')

Avant-match.

L’avant-match a en cette 3ème journée de championnat commencé beaucoup plus tôt que d’habitude. En effet, dès vendredi après-midi les événements commencèrent à conditionner le match du lendemain. Explications. Le coach Jean a enfin reçu les licences de 3 joueurs importants du club, j’ai nommé Ced, Dam et Titi. N’ayant pas reçu la confirmation du premier sus-nommé, Jean le relance donc vendredi dans l’après-midi pour la forme, Cédric faisant parti de la race de Gaspard, une personne qui ne répond pas aux textos et aux appels mais qui est la le jour j. Quelle ne fut pas sa surprise quand il reçu à son tour un message vocale de notre Kurt Cobain à nous lui annonçant sa non présence pour le match de samedi. Cause : pas motivé. Sur ce, Jean tout en diplomatie lui envoie un texto : « tu m’charries ? » Réponse de Kurt d’Oliveira Cobain qui a bien pesé ses mots et s’est bien relu avant de répondre : « non ». Jean n’a pas donné suite. La légende raconte que Kurt d’Oliveira Cobain a dans son portable le brouillon du texto qu’il aurait envoyé à Jean au cas où celui la lui aurait demandé de bouger son cul et de venir jouer avec nous. Il y avait écrit ceci : « J’tencule ! j’tencule ! j’vous encule tous ! j’te crache à la gueule et je t’encule ! moi demain je vais prendre le train pour aller jouer au foot tout seul a Londres et je vous encule j’ai pas besoin de vous je veux que vous me détestiez ! cling !clang !clang !cling ! (il se tape la tête contre un rideau de fer de rage) Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh !!!!».

Heureusement le club peut compter sur des joueurs autrement plus motivé et qui ont envie de jouer pour ce club (Albertini fidèle au rdv, tellement motivé qu’il en oublia sa pièce d’identité) dont le but et de jouer au foot mais avant tout de passer de bons moments de rigolade. Moment de rigolade comme celui ou Bibi nous annonce samedi matin qu’il ne sera pas la pour le match finalement. Cause : il a trop bu la veille et n’a pas les jambes. Les livres d’histoire relateront que le vestiaire en a conclu que c’était le seul samedi matin ou il était sobre et lucide pour en arriver à cette conclusion, et qu’il devait avoir encore 3g dans le sang toutes les autres fois pour venir au match pensant avoir les jambes.

A part ça, R.A.S., Gaspard a le syndrome du trom’ et s’est tapé la Ligne 5 avant de venir au match pour arriver à l’heure et Kewin comme toujours est arrivé à l’heure… de sa montre.

Un petit mot tout de même sur nos adversaires du jour, Tsidje, communautée comorienne. Des joueurs venu pour jouer au foot pas pour s’embrouiller. Ca fait plaisir. A parier qu’ils écoutent dans leur voiture « A la bien » de Soprano et non « Ma puissance » de Rohff.

 

Le Match.

 

1ere période :

 

Le discours du coach est bien passé cette fois-ci. Il a demandé à ce que l’on marque en premier et que l’on n’attende pas de se prendre un but à la con avant de commencer à jouer. C’est ce qui c’est passé, un peu à l’insu de notre plein gré. Non pas que nous n’avions pas envie de marquer en premier, mais plutôt que nous fûmes surpris de découvrir sur le terrain un joueur avec une telle précision de passe qui trouvait constamment notre attaquant de pointe dans les pieds, Clem. Il ne s’agit bien entendu pas de Gaspard/Casper qui après une bonne entame de match a mis son costume d’homme invisible, mais du gardien adverse qui a relancé une fois sur deux dans les pieds de Clem. Une fois a suffi pour le Gerd Muller de l’OL Nation puisqu’il marqua sur la première passe du gardien adverse. Une fois suffi car les 3 passes suivantes se soldèrent par des tentatives ratées, le physique de Clem se rapprochant quand même plus de Cyril Pouget que de Gerd Muller, faut pas déconner non plus. Bref, en menant dès la 10eme minute de jeu, l’OL Nation joua plus sereinement, s’appliquant à faire circuler le ballon, grâce à Jay et Xavier qui font quand même beaucoup de bien à l’équipe quand ils sont sur le terrain.

Puis nous voila à la 23eme minute, l’heure de la Comedia Del Arte. Sur une belle ouverture de Xavier, Dalippo Inzappavigna contrôla le ballon dans la surface obligeant les défenseurs adverses à faire faute. Et la chute au ralenti, les cheveux restent en l’air, les brase se lèvent vers le ciel et un doux râle en ré mineur venant accompagné cette merveilleuse scène. Les défenseurs adverses ont applaudit, Skeun a versé une larme. Il va télécharger la chanson dans son i-phone.

Penalty donc. Jay s’élance, le tire et le marque. Mais Jay est un esthète, il ne pouvait pas seulement frapper la balle et marquer comme tout un chacun. Non, il devait faire un geste.

Il aurait joué au milieu du terrain ce jour là, il aurait fait une Panenka, en honneur au joueur tchèque. Il aurait été gardien de but il aurait fait une Landreau, pour se foutre de la gueule de l’ancien parisien. Mais aujourd’hui il a joué libéro, il n’avait donc pas le choix est devait faire une Franck Leboeuf. Pour ceux qui l’ignorent, Leboeuf se blessa en tirant un penalty avec l’OM en décembre 2001 face à Lens. Heureusement il le transforma. C’est ce qui est arrivé à notre Jay, que l’on va pouvoir désormais appeler le bœuf, ou la vache ou le veau, a voir.

Donc nous voila ayant fait le break après seulement 25 minutes de jeu, mais devant nous réorganiser tactiquement suite à la sortie prématurée du veau, parti à l’abattoir.

Titi glissa donc libéro, l’homme invisible à la récup’ aux côtés de Xav’ pour une entrée de d’Alexandre Albertini en numéro 10.

C’est à ce moment là que l’équipe commença à reculer. Les deux milieux excentrés Dam et Ben-j se cantonnant à des tâches défensives pour ne pas laisser les latéraux avec deux joueurs sur le dos. Clem se trouva bien seul avec Albert devant, Dam et Ben-j n’ayant pas (encore) le coffre de Maïcon ou Ribery pour apporter un soutien offensif et se replacer défensivement dans la foulée.

Donc l’équipe commence à subir. Les remontées de la défenses sont laborieuses, avec un Titi Caliméro qui avait beau crier de toute ses forces comme un petit oiseau qui a faim « on monte ! mais on monte bordel de merde ! écoutez moi  euh! » la défense n’écoute pas, Guéguen monte en trainant des pieds, de toute façon il a pas le droit de passer la ligne médiane alors il s’en fout de monter, Skeun aka Samy Traoré aka Scoubidou est 3 mètres derrière et s’en va rejoindre au trot titi tout sourire regardant ce qu’il se passe autour de lui. Gaspard lui, dans son costume de l’homme invisible pensait que comme on le voyait pas bah ça comptait pas. En plus il avait cru voir un pissenlit dans la surface de réparation et voulait le cueillir pour aller ensuite le replanter délicatement loin du terrain sous un arbre ou il serait à l’abri.

Petite parenthèse : à ce moment du match à peu près, Ben-j voit l’opportunité d’appliquer une consigne que le coach répète inlassablement à chaque mi-temps mais qui n’est que trop peu appliquée, la permutation des attaquants. Clem faisant un appel sur la gauche ; il en profite pour aller se positionner dans l’axe, se disant cool je vais pouvoir jouer un peu attaquant et profiter des passes du gardien adverse. Sauf que Clem connait bien le système dans lequel nous évoluons, le 4-5-1 et qu’il ne peut pas permuter puisque qu’il est le seul attaquant. Il se retourne donc à la pointe de l’attaque et laisse la contre attaque sur ce côté s’opérer tranquillement. M’apercevant de son erreur et ne voulant pas se faire insulter par Clem qui en a déjà houspillé pour moins que ça, Ben-j fait une course de 60 mètres pour aller prêter main forte à Edouard et se dit qu’à la mi-temps faut pas qu’on lui demande de permuter devant, sinon ça va chier et que de toute façon il montra plus comme ça il ne se fera plus niquer. Fin de la parenthèse.

Ensuite Clem sort sur blessure pour être remplacé par Will à la pointe de l’attaque. Nous avons alors devant un duo improbable, Albert et Will, aka Laurel et Hardy. Si personne ne donnait cher de leur association, il faut bien admettre qu’ils ont failli tous nous surprendre et marquer un but rien que tout les deux sans l’aide de personne. Deux actions de Will, la premiere tout en puissance s’achevant par une frappe (on va appeler ça une frappe) un peu trop mole (le gardien est sorti à la rencontre de la frappe car il en avait marre d’attendre que le ballon arrive à lui). La seconde tout en puissance toujours mais avec des dribbles qui lui auront permis de passer en revue 3 défenseurs adverses avant qu’un pied comorien vienne enlever la passe en retrait destinée à Albert qui selon ses mots a marqué un but, mais le défenseur adverse l’a arrêté avant qu’il ne frappe. De très jolis bluffs en attaque en tous les cas.

Et les comoriens dans tout ça ? Fraichement débarqué de Tsidje et encore dans l’aéroport, ils étaient un peu perdu, dispersé et ne savait pas ou aller. C’est alors qu’un joueur aperçu le Duty Free, à 20 mètres de nos buts. Pas con les comoriens sont tous allés au duty free, la ou ne les emmerderait pas et ou ils pourraient faire de bonnes affaires. C’est ce qu’il se passa, positionné à 20 mètres des buts, nous avons laissé les comoriens choisirent ce qu’ils voulaient, ils ont choisi la frappe dégelasse sans vraiment de puissance qui s’élève puis redescend sous la barre par manque de vitesse. Kewin s’en allait pour la détourner en corner sauf que le mec est en Duty Free, il est tax free ou plutôt ici détente free. C’est pourquoi Kewin s’efforça à ne pas se détendre pour que le ballon puisse passer entre son gant et la barre transversale. 2-1.

1 min plus tard son pote voit une offre frappe soudaine en pivot petit filet plongeon free et va à la caisse pour l’acheter. Heureusement il n’avait pas assez d’argent sur lui, le ballon passe de peut à côté. Mi-temps.

 

Seconde période

 

Le match reprend avec Clem de retour à la pointe de l’attaque.

Un phénomène spatio-temporelle se produit alors l’attaquant gauche adverse passe à droite et inversement. Conséquence, Edouard passe à droite et guéguen à gauche et Skeun se balade. 2 explications à ce phénomène paranormal :

  1. Ils ont confondu Jean avec Guy Roux et font du marquage individuel de chez individuel peut importe ce qu’il se passe autour. Hypothèse plus que probable il y a encore 6 mois, elle n’est plus plausible aujourd’hui, Jean ayant aujourd’hui le physique de Jeanne Mas (et le même prénom tiens !).
  2. Notre défense est constituée en fait de mouton. Hypothèse très pertinente quand on y réfléchit. Guéguen fait la taille d’un mouton au garot, Skeun a des cheveux de moutons, Titi Bêle quand il fait monter tout son monde et Edouard est doux comme un agneaux avec les attaquants adverses.

Cette fébrilité défensive va être oubliée un instant quand sur une contre attaque, Gaspard (qui se trouvait au bon endroit au bon moment) lance parfaitement dans le dos de la défense Ben-j  sur le côté gauche, qui s’en va vers le but. Mais handicapé par le fait qu’il a les 2 pieds, il ne sait pas justement sur quel pied tirer, tergiverse trop et se fait rattraper par les défenseurs adverses. Un cafouillage s’en suit le ballon arrive doucement vers le goal qui va s’en emparer quand Clem surgit de nulle part pour chiper le ballon au goal. Excentré, il redresse sa frappe qui file vers le petit filet. Et la, tout va très vite dans la tête de ben-j : « Cool, je ne me ferait pas trop charier d’avoir foiré mon action car y’a but. Bon, Clem va marquer un doublé (le premier du club), on ne va entendre que ça toute la semaine, sa tête va gonfler, il va s’envoler… ah non, ses chevilles le maintiendront au sol, ouf ! ». C’est alors qu’une fulgurance se produit. Le ballon (aidé par un terrain pour le moins bosselé) changea légèrement de trajectoire pour mourir sur le poteau, offrant le but à Ben-j qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide qui se dit : « la vie est quand même injuste parfois je ne mérite pas de marquer et Clem mérite son doublé mais c’est kiffant, Zeuuuuuuurm ! ».

6 actions pas vraiment footballistique viennent ensuite enrichir cette 2ème mi-temps riche en émotion, actions que nous déclinerons sous forme de « minute ».

 

La minute gratuite : l’arbitre du match qui se déroule après le notre arrive pour faire arrêter le notre, le sien devant commencer. Clem qui n’est ni capitaine ni coach décide d’aller lui parler en utilisant la diplomatie, son nouvel atout. Réponse de l’intéressé : « tais-toi de toute façon t’es cheum moi j’étais joueur avant et la je te vois jouer t’es cheum ». Clem retourne diplomatiquement sur le terrain. Ca lui apprendra à se mêler de ce qui ne le regarde pas.

 

La minute WSOP d’Albert : Albert regarde dans son short et découvre une middle pair. Il decide donc de raiser sur la défense de « oh les mecs faites gaffes à vos relances faut pas se trouer les laisser pas jouer ! » Dam (passé arriere droit mais on va y revenir) se couche, titi qui n’aime pas le poker se couche. Viens le tour de Kewin qui regarde à son tour dans son short et découvre a big pair. Il re-raise Albert avec un « Eh Albert doucement ok, on se calme ». Albert réfléchit. Kewin est un joueur très agressif. Sa relance est trop douce, il a certainement un gros jeu, une plus grosse paire. Il décide donc de se coucher. Excellent read d’Albert, you just dodge bullets baby !

 

La minute NFL de Will (avec les commentaires de Georges Eddy) :

Ben-j sowr du tewrrain, il est remplacey par Wil. Dégagement du quaterback des Sharks de Tsdje, Xav va intercewpter le couir. Mais awttendez, que ce pawsse t-il ? Wil awrrive pawr dewrriere et lui met un tawmpon. C’est un Fumble ! it’s unbelievable ! je n’ay jamais vu quelque chowse d’auwssi incroyabeul dewpuis le behind the back pass de Magic Johnson en 92 ! Mais qu’ewst ce qu’iouil y pris de loui mewttre un tawmpon pawreil ? il a crew que Xav awvait ses rewgles ou quoi ? oh la la mews awmis !

 

La minute WWF de Will (avec les commentaires de Georges Eddy) :

L’action n’est paws fini, la défense des KKK de nation se déwgage, le ballon se déwgage vers Will, attenwdez, ce n’est pas Will, c’est Yokozuna ! il a les deuwx mains suwr les couisses, Il lève sa jawmbe gauche pour interwcepter the ball, attention sa jambe va retoucher le sowl, la tewrre tremble, il fait plus froid tout à coup, nous nous sowmmes éloignés du Sowleil. Wil se blesse, il sort de suite.

 

La minute chef d’entreprise de Damien : Damien a fini le match en arrière droit en lieu est place de Guéguen qui l’a lui remplacé au poste de milieu droit. Mais Damien, jeune entrepreneur ambitieux ne peut se contenter d’une place derrière et veut regagner sa place devant dès que possible, surtout que Guéguen était bon en arrière droit. Un plan machiavélique (comme ses conditions générales de ventes) lui vient alors à l’esprit. Nous jouons la 88ème minute et Titi qui n’a plus de voix, vient à nouveau de voir un grominet et s’égosille « on monte ». Damien décide alors de rester 4 mètres derrière pour être sur de couvrir l’attaquant adverse et ainsi empêcher le chef de gare Jean (qui avait bien retenu les leçons de la semaine dernière) de signaler des hors-jeux imaginaires. Le plan de Damien avait réussi, par sa faute l’attaquant adverse filait seul au but. Ce qui nous amène à :

 

La minute comme un aimant de Kewin : Voyant l’attaquant se présenter seul devant lui, Kewin passe la première de son 38 tonnes et s’en va à sa rencontre. L’attaquant le voyant arriver prend peur et dégage le ballon en touche. Mais emporté par son élan de la semaine dernière qui l’avait vu rentrer dans l’attaquant des epinettes alors que se dernier célébrait son but derrière les cages de Kewin, il ne peut s’arrêter et envoi valser l’attaquant adverse. Penalty. Damien est soulagé, il croyait avoir fait tout ça pour rien.

Kewin ne réalisa pas l’exploit d’arrêter le tir de l’attaquant de Tsidje, car de son aveu personnel, Kewin n’était pas dans son match car il n’avait eu personne contre qui s’embrouiller.

Le match se termina sur un match nul qui n’arrange pas vraiment l’Olympique de nation sur le plan comptable, mais en même temps tant que toutes les licences ne seront pas payées intégralement, comment le bilan pourrait être équilibré?

 

Les gestes du match :

-La détente de Kewin sur le premier but Tsidjien : Il y a la place de mettre une feuille 3gr entre le sol et ses pieds mais la 5gr ne passe pas.

-La air blessure de Clem pour empêcher une contre attaque adverse. On crache sur les mecs qui font ça à la télé mais la c’était stylé on a tous kiffé.

-La Kodji Nakata d’Albert qui avorte une conte attaque, et gueule « mais il est ou ce ballon de

merdre ! »

-La minute de Wil qui va venir enrichir la campagne de pub orange « il y le football champagne et il y a le football campagne » pour toucher les amateurs de catch et de sumo.

-L’entrée en jeu de Jean pour les 5 dernières minutes qui a fait du bien à Jean.

 

Les obsevations en vrac :

 

-Il y a désormais 2 multisports à l’OL Nation, mais ils n’ont pas les même spécificitées.

-Si Wil est rentré dans Xav, n'est ce pas parce que ce dernier fait trop d'UV et que Wil l'a confondu avec un joueur d'en face?

-Les tirages de maillots de Skeun tout au long du match, c’est parce qu’il pense que c’est stylé qu’il a de l’expérience alors que c’est juste qu’il est en retard ou c’est un toc parce que tous ses t-shirts sont trop court ?

-Avec la pluie, la défense de L’OL Nation s’est transformé en escargot et en limace sur les hors-jeux.

-Damien qui se disait sur le banc il ferait mieux que les mecs sur le terrain, est-ce qu’il se dit sur le terrain qu’il ferait mieux d’être sur le banc ?

 

Les blessés
Jay
Ben-j

Wil


Les Classements buteurs/passeurs

Buteurs : 1. Gaspard, Ben-j (+1), Clem (+1) (2) ; 2.  Bibi, Guéguen, Xavier, Yohann, Jay (+1) (1)
Passeurs : 1.
Jean (2) ; 2. Benj, Clément, Montassar, Tom Boul (1)

Homme-clé
Il y avait beaucoup de serrurier sur le terrain samedi dernier, il est donc difficile d’en désigner un. Cependant, Damien provoquant le penalty qui nous permet de faire le break et couvrant le hors jeux amenant le penalty qui permet à Tsidje d’arracher le match nul en fin de match aura été déterminant.


Homme du match
Clem : une activité de tous les instants à la pointe de l’attaque récompensée par un but. Aurait mérité d’en marquer plus.

Homme à suivre
Wil : Pourra-t-il nous refaire autant rire en aussi peut de temps sur le terrain lors de son retour de blessure?

Votre aimable Fulgurance. Je ne vous sucerai pas la bite pour vous dire que je vous kiffe.

Commentaires

Staff
Westyoh
Westyoh 22 octobre 2009 20:04

Très bon. Je kiffe. Clem, t'as osé balancer "supersonique" dans une phrase. T'es mon héros. Non je déconne. J'aurais aussi aimé voir ton "altercation" avec l'arbitre du match suivant. Félicitation mon Benj. La relève est assurée. Who's next? Bises. A samedi pour une victoire

Staff
Fulgurance
Fulgurance 20 octobre 2009 18:09

En effet j'ai oublié la diplomatie de Clem que je voulais mettre dans les gestes du match, en effet tu prends cher Dam, mais c'est juste que tu es une source d'inspiration intarissable pour moi!

Ciro 20 octobre 2009 16:10

C beau, énorme, surpuissant, écrit avec style du début à la fin, à mourrir de rire... BRAVO Monsieur Paul même si je prends très cher sur celui-là!!!! Mes conditions générales de ventes vont bientôt changer... :-)

Staff
olympique de nation
olympique de nation 20 octobre 2009 15:31

yoyo a du soucis a se faire tu pourrais lui prendre sa place Bernard Pivot aussi vu le nombre de fautes à part ça, CR vraiment très très drôle, notamment la minute NFL. tu as juste oublié un fait de jeu : Clem s'en va le long de la ligne, le ballon sort des limites, l'arbitre de la rencontre siffle logiquement touche, ce qui agace Clem qui l'espace d'un instant a oublié qu'il était quelqu'un de diplomate : " mais comment vous pouvez savoir??? Vous avez une vision SUPERSONIQUE!!"

Staff
zamichiei_jean@yahoo.fr
zamichiei_jean@yahoo.fr 20 octobre 2009 14:57

Encore un bon choix, tu n'es pas que le remplaçant de Yoh. Congratulations Ben-J !

Staff
clemclem9
clemclem9 20 octobre 2009 14:50

Merci Benji ets aps le meme style que Yoyo mais c diablement efficace .... Je m excuse pour ce changement tactique mais je me rends compte que je ne peux plus jouer au milieu (tu verras avec l age). Effectivement je dois avouer avoir sabré une consigne ud coach qui m a demandé de jouer milieu gauche ... mea culpa !!! En tout cas je me suis excusé en te faisant marquer ;-)

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Supporter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU