Championnat
1
0
12 décembre 2009 13:15
Antillaise Multi Sec
  • Couvert
  • Mouillé
  • Médium
52 min
But marqué

Compo OL Nation vs Antillais Multi Sec
Kewin- Guéguen, Edouard, Jay, Yann, Titi, Damien, David, Gaspard, Bibi, Clément
R : Thomas, Rudy, Yohann.

Résultat
1-0

Buteurs
Damien (52’)


Résumé avant-match
« Oh, oh, oh, oh, c’est bientôt Noël les enfants ». Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’OL Nation est bien gâtée par le vieux bonhomme barbu qui aime les enfants. Après avoir offert aux joueurs de la Place des Antilles, une équipe de Boulogne avec 10 joueurs uniquement, Papa Noël, amateur de foot et de cheminées, a cette fois donné à l’OL Nation une équipe d’Antillais avec 9joueurs uniquement. Un seul membre du club ne semblait pas surpris par ce coup de pouce du destin. Jean, notre aimable coach. Mais pourquoi ? Nous avons la réponse. Le 24 Décembre 1993, Jean, alors âgé de 10 ans, écrit une lettre au Père Noël. Nous avons retrouvé ce document authentique et historique. « Cher Papa Noël, tu m’as déjà offert un physique de monstre, 1m73 pour 60kg alors que je n’ai que 10ans. Cela me permet de marquer du milieu de terrain sans problème. J’ai même des poils sur le zizi. Génial ! Je pense qu’un jour je serai joueur pro et que je pourrai m’acheter des tonnes de vêtements Ellesse et Sergio Tacchini. Mais aujourd’hui j’ai autre chose à te demander Papa Noël. Je suis sûr qu’un joueur je serai coach d’un club de foot. Est-ce que tu pourrais faire en sorte qu’on gagne des matchs facilement ? Tu pourrais par exemple me donner des bons joueurs. Et si ça n’est pas possible, tu pourrais faire en sorte que nos adversaires soient mauvais ou qu’ils soient moins nombreux que nous. J’ai confiance en toi Papa Noël. Si tu penses que j’en demande trop, je peux toujours te payer en nature. Ta semence chaude sur mon duvet de mexicain me manque. Merci Papa Noël. Jean mais tu peux m’appeler Zam-Zam. »
Merci à Igor Zamichiei d’avoir rendue publique cette lettre. L’OL Nation apprécie ta contribution.
Vous l’aurez compris, l’OL Nation a de nouveau disputé un match facile sur le papier mais moins en vrai.
Dans cet avant-match, je ne parlerai bien évidemment pas de mon réveil tardif qui a poussé le club à envoyer une voiture me chercher en bas de chez moi. Et là, je tends mon bras, façon New York.« Taxi ! C’est bon, ils se sont arrêtés les boloss ». Je ne parlerai pas non plus des trajets « bison stupide » de Clément qui font que Kewin Chiche arrive tout le temps avant lui. Kewin, qui s’est arrêté à une station essence, aurait eu le temps selon la légende de gonfler ses pneus à la bouche, moudre lui-même les grains de son café, s’acheter un gun en plastique, uriner, déféquer, vomir dans 4 toilettes différentes. Dans le 5ème toilette, il aurait gravé ceci « Je suce comme un Dieu. 06 19 23 02 91. » Kewin aurait ensuite repris la route, en marche arrière, mais à 120 km/h pour enfin arriver au Parc Interdépartemental des sports de la Courneuve. Avant Clément bien sûr.
Avant même que le match ait commencé, je préfère vous annoncer que l’Olympique de Nation l’a emporté 1-0 sur un but de Damien plein de sang froid. Nous y reviendrons. Vous raconter chronologiquement les évènements ne vous apporterait rien, nous la jouerons donc freestyle, anecdote par anecdote. We’re free ! Let’s go for the last Compte-rendu of the year 2009 !

Match

"Touches à la maison"
Rudy, comme tout le monde sait, est un chef d’entreprise émérite qui a construit à la sueur de son front « Chef à la maison » en collaboration avec Damien Zappavigna. Mais quand il s’agit de football et de réaliser une touche, Rudy perd ses moyens. Alternant touches-saucisson, touches-pastèque, touches-lancer-franc, touches-tu-vas-nous-faire-chialer, touches-tu-nous-a-fait-chialer, Rudy alias Fonez a rabaissé ce geste parfois dangereux au rang de ce qu’il n’était plus depuis les années Marius Trésor : . Mais l’OL Nation ne rigolera pas bien longtemps voilà pourquoi le directoire du club rappelle à Rudy les dix commandements de la touche :
1-    Tu ne feras pas de touche à un joueur situé à 1mètre de toi. Même s’il est rital.
2-    Tu ne jetteras pas la balle comme tu jettes ta clope sur les employés de « Chef à la maison »
3-    Tu ne lâcheras pas la balle quand elle est arrivée à hauteur de ton sexe. Ton grand sexe.
4-    Tu ne penseras pas au CA annuel de "Chef à la maison" pendant que tu fais ton geste.
5-    Tu ne regarderas pas Jay qui a déjà commencé à se marrer en sachant que tu vas louper.
6-    Tu feras ta touche en espérant faire ta première passe décisive.
7-    Tu regarderas Damien droit dans les yeux pour puiser le « Business Power »
8-    Tu sècheras tes mains sur ce maillot magnifique offert gracieusement par Legea avant de faire ta touche.
9-    Tu boucheras tes oreilles (au sens figuré) pour ne pas entendre Kewin qui t’insulte déjà au cas où tu louperais ta touche
10-     Tu poseras tes deux pieds au sol. Un seul ça fait gay. Tu veux jouer au PFG ?


"Va fenculo el golo !"
Depuis deux matchs, le sauveur à l’OL Nation se prénomme Damien Zappavigna. Boosté par le brassard de capitaine et les polémiques sur l’équipe de France de football, l’italien de l’avenue de Taillebourg enchaîne les bonnes prestations et marque. Avec une rage indescriptible et incompréhensible, Damien multiplie les gestes et les paroles nationalistes. Traduction de ces propos : « J’ai marqué. J’ai marqué un but de ouf. Viens me sucer la bite Titi. Fabio, l’Associé, vous pouvez regarder. Pour l’Italie, la grande Italie ! Silvio, tu es mon héros, j’ai des noirots dans mon équipe mais ce but t’est dédié ! Chef à la maison, un jour tu seras côté en Bourse. »


"Choc des générations"
Gamin de 25 ans ou ancien de 35ans, à l’OL Nation, peu importe. Il n’y a pas de différences. Ca c’est ce qu’on veut vous faire croire. Je n’étais pas présent au moment des faits que je vais vous conter mais je vous en assure l’authenticité. L’ensemble de l’intervention de Yann (né en 1974, ndlr) m’a été transmise par une source sûre. Le natif de Neuilly-sur-marne, non content de l’engagement de ses coéquipiers, lui le pitbull aussi friand de duels que de vomis, poussa une gueulante dans les vestiaires. Je vous la livre telle quelle sans aucune retouche : « Les mecs vous vous croyez où ??? Fini les gamineries ! On n’est pas sur Kick Off ! Eh oh les Platini, Kopa et Vercruysse, refaites les lacets de vos Patrick et Line7 et allez-y franchement ! Maintenant qu’on a des poteaux ronds, faut en profiter. Arrêtez vos frappes à 2francs. Qu’on rentre chez nous avec les 4points, comme ça on pourra regarder tranquillement Antenne2. Qui veut un Cacolac ? J’ai envie de vomir… ». La stricte vérité.


Champ de patates dans la gueule
Sa réputation n’est plus à faire. Clément, l’homme qui pleurait du sang a une fois de plus disséminé quelques instants vénèr’ ici et là pendant 90minutes. Mais nulle intervention n’égale celle qui prononça au début de la seconde mi-temps. « J’ai envie de mettre des patates à la moitié de mon équipe. » Mais qui Clément visait-il ? Ôtons immédiatement les options Kewin, Jay, Yann… trop costauds pour Clément. Yohann ? Non, le joueur-estropié, symbole le plus fort de la Place des ANTILLES, n’avait même pas encore eu l’occasion de fouler le terrain. Bibi ? Non, Clément pourrait frapper des femmes et des enfants parce qu’ils ont touché à son verre d’eau mais il ne toucherait pas à un confrère arien. Alors qui ? David, Damien, Titi, Gueguen, Rudy, Edouard, Thomas, Gaspard ??? Le coach ? Ready for rumble !


"Et ils sont où ? Et ils sont où ? Et ils sont où… les milieux de terrain ?
"
Où sont-ils ? Les rampes de lancement du jeu offensif olympique, les ratisseurs du milieu de terrain, les relayeurs du rond central, les 10, les récupérateurs ? L’OL Nation connaît une pénurie sévère dans l’entre-jeu avec les absences conjuguées de Xavier, Montassar, Cédric, le repositionnement défensif de Jay et la reprise de Parka de Jean. Titi, lui, est là et bien là. L’homme aux pointus limés, au top en ce moment, n’en demandait pas tant pour faire son trou. La morale de cette histoire : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». En version Ol Nation : « Rien ne sert d’être le meilleur, il faut être là en Décembre. »


Les blessés
David & Yohann… Ah les antillais ! Quand il fait froid
Guéguen… Ah ces blancs quand ils essayent de sprinter !

Les presques stats (Champ + coupe)
Buteurs : 1. Damien (+1) (3) ; 2. Gaspard, Ben-j, Bibi, Clem, Jay, Yoh (2) ; 2. Guéguen, Jay, Xavier, Titi, David (1)
Passeurs : 1. Jean (3) ; 2. Clem (+1) (2). Benj, Montassar, Tom Boul (1)

Homme drôle
Rudy
 
Homme du match
Damien ou Yann

Homme à suivre

Damien, véritable moteur de l’équipe, est l’homme en forme du moment. Réussira-t-il en 2010 les mêmes prestations qu’en 2009 alors qu’il aura pris 4 kilos et une belle olive avec les repas de fin d’année ?

Votre aimable rédacteur. Je vous kiffe.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G G G G P

Répartition des buts

38 buts marqués
33 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Club Pts J G N P F BP BC D
Bois Prieur 55 15 13 1 1 0 68 19 49
Tsidje 42 14 9 1 4 0 35 24 11
Senior 38 14 8 1 5 0 27 18 9
Antillaise Multi Sec 38 14 8 0 6 0 42 25 17
Service 1er Ministre 31 14 5 3 5 1 17 44 -27
Epinettes Espagnol C 31 14 5 2 7 0 25 27 -2
Boulogne As 30 14 6 0 6 2 26 30 -4
Reunion.V. Orge 23 14 3 0 11 0 15 54 -39
Martigua Paris As 18 13 0 2 10 0 15 29 -14
Parrot FC 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Arcag 0 0 0 0 0 0 0 0 0
gardiens
Gardien
défenseurs
milieux
attaquants
Autre
Défenseur, Attaquant D
Défenseur G/C
Défenseur, Milieu D/C
Défenseur, Milieu D/C
Défenseur, Attaquant D
Milieu offensif D/G/C
Attaquant D/C
Milieu offensif D/G/C
Défenseur C
Défenseur G/C
Défenseur D/C
Défenseur, Attaquant D
Milieu, Attaquant G/C
Kewin Chiche
K C
Damien Zappavigna
D Z
Edouard Ragon
E R
Jérôme Bonnafoux
J B
Guillaume Flori
G F
Yohann Ancele
Y A
O L
Clément Laurent
C L
Gaspard Loizillon
G L
Thomas Cohen-Skalli
T C
Y C
Rudy Lafont
R L
Tristan Ghenassia
T G
D V

RENDEZ-VOUS

12 décembre 2009 11:15
Siège du club

LIEU DU MATCH

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 1 Supporter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU